- 80-

VINGT-CINQ PRINTEMPS

A gente Danielle
Catherinette 1972

Il est un vieux dicton, raconte la légende,
Quand sonne la minuit de vos vingt-cinq printemps,
De "jeter par-dessus les moulins" de la lande,
Et la fleur de jeunesse... et bonnets et rubans !

Les moulins délabrés ne tournent plus leurs ailes,
Et des galants meuniers, les refrains se sort tus,
Adieu riches bonnets incrustés de dentelles,
Ruchers de fin velours, symboles des vertus !

Minois ensorceleurs, doux yeux d'aigues-marines,
Piégeront en leurs rêts le Beau Prince Chamant !
En ce jour radieux, ne soyez point chagrines,
"Rester Fille" est un choix "pimenté d'agréments"…

Au jeu du Grand Amour, belles Catherinettes,
Gardez-vous de miser sur les cœurs inconstants,
Quelle femme, en secret, n'envie et ne regrette
D'être encor demoiselle en ces vingt-cinq printemps…