- 3 -

BATEAU, MON BEL AMI

Bateau, mon bel ami, vogue vogue tranquille,
Aux caprices des vents, par-delà l'horizon ;
Bruyères et genêts en pleine floraison,
Embaume mon pays, loin des bruits de la ville.

Bateau, mon bel ami, emmène-moi sur l'Ile
Où croissent fruits et fleurs en la morte-saison,
Qu'effleurent d'un baiser la vague en déraison,
Des milliers d'oiseaux blancs, dans leur vol indocile !

Bateau, mon bel ami, connais-tu le tourment
Du vent fou qui mugit le soir rageusement,
Qui brise les grands mâts et lacère les voiles ?

Connais-tu la chanson de la mer et des cieux
Que fredonne l'écho, les contes merveilleux
Que chuchotent là-haut, en secret, les étoiles ?