- 20-

J'AURAIS AIME CUEILLIR DES ROSES

Première Fête des Mères
Sans Toi, Maman !

J'aurais aimé cueillir des roses
Comme aux jours heureux d'autrefois ;
Riant des épines moroses
Qui perlent des rubis aux doigts.

J'aurais aimé cueillir des roses.
Dans le jardin enseveli,
Se mêlent en apothéoses
Herbes folles et vent d'Oubli !

J'ai souvenance encor de roses,
De l'air vieillot d'une chanson,
"Pommiers blancs et cerisiers roses"...
Nos coeurs battaient à l'unisson.

Tout se meurt, les plus belles choses !
L'Absence effrite le soleil.
Et le Temps effeuille les roses.
Et dans les coeurs, rien n'est pareil.

J'aurais aimé cueillir des roses
Et fleurir ta modeste croix,
Je n'ai que mes larmes encloses
Et tout le vide de mes doigts !