- 2 -

ATTENTE

Auprès de vous,
Mon coeur s'est enivré d'un nectar de tendresse
Mais il lui faut choisir
Un grand amour le presse...
Pourtant,
Il a grand peur
Ce coeur...
L'Amour en a glané
Et blessé
Tant et tant !
Alors, il attend,
Sagement,
Que vienne l'heure
D'un merveilleux bonheur !

Juillet 1942