- 16 -

EXIL

Je sais un petit coin de terre
Fleuri d'ajoncs et de genêts,
Où j 'aime à rêver, solitaire,
Quand s'amoncellent les regrets !

Dans une branche d'aubépine
S'abrite un nid de rossignol,
Et de l'aube au jour qui décline
Me berce un trille en si bémol.

Un arc-en-ciel de fleurs écloses
Sourit au Printemps revenu.
Les rosiers se couvrent de roses,
Les lilas, de mauve ingénu.

Le zéphyr amoureux caresse
Notre chaumine aux volets verts,
Et la Muse, avec allégresse,
Moissonne et cisèle les vers.

Je sais un petit coin de terre
Fleuri d'ajoncs et de genêts,
Où je dormirai, solitaire,
Sous le marbre nu de Regrets !