- 5-

ATTENTE ET VOLUPTÉ

Quand je serai murée entre vos quatre planches...
Sous le tertre enchassé de chrysanthèmes d'or,
Cédant fastes trompeurs d'un sinistre décor,
J'aurai sur les vivants d'ineffables revanches !

Tous les gestes d'Amour recueillis, les dimanches.
Tous les coeurs esseulés sous leurs voiles de mort.
Les "Regrets Éternels" tout vivaces encor
Effeuillés sur l'absent, avec des roses blanches !

J'aurai tous les parfums des automnes rouillés,
Tous les frissons d'espoir des rameaux dépouillés.
Tous les concerts d'oiseaux. Des brises, les caresses !

J'aurai les pleurs de sang d'êtres humiliés.
Les attentes d'un Ciel aux fécondes promesses.
J'aurai tous les pardons des vieux christs oubliés !