- 15-

" Comme un vent de folie a soufflé cette nuit !
La Mort nous a ravi le poète et l'ami ! "

LE TEMPS D'UNE LARME

En Hommage à Patrice de la TOUR DU PIN

Le ciel a répandu
Toutes ses fleurs de neige,
Et l'oiseau familier
Lance un lugubre arpège !
Déjà sonne le glas !
Pour le dernier voyage
Du poète au cœur las,
Qui rêvait d'accordailles
Et de moissons d'amour
Sur la terre des hommes !
Il fallait au poète...
L'immensité du ciel,
Le baiser du Soleil,
La caresse des brises,
Le parfum des saisons
Et tout l'or des étoiles !
Il fallait au poète...
Des accords d'harmonie,
Des gerbes d'infinis,
Des visages d'aurore,
Et des yeux de lumière
Comme des miroirs d'âmes !
Et des mots cristallins
Comme des sources vives !
Il fallait au poète...
Un univers de paix,
Des trésors d'amitié,
Des promesses d'amour
Couleur d'éternité !
Il te fallait, poète
A ton âme inquiète...
Des bouches de silence,
Des extases secrètes,
Une "Somme" de Foi,
Et "la Quête de Joie" !